Logement modulaire : la construction préfabriquée concurrence l’architecture traditionnelle



Le modulaire continue à tracer petit à petit son chemin dans de nombreux secteurs du bâtiment ainsi que dans l’imaginaire collectif. Il n’est désormais plus utopique de considérer la construction préfabriquée comme un concurrent potentiel direct pour les systèmes architecturaux traditionnels. Outre les domaines tertiaires et industriels, celui de l’habitat attire de plus en plus d’entreprises soutenues par l’ACIM (Association des Constructions Industrialisées et Modulaires), à tel point qu’il est permis d’envisager le logement modulaire comme une alternative plus que crédible pour les solutions résidentielles d’aujourd’hui et de demain.

Le logement modulaire gagne du terrain

De nouveaux débouchés pour la construction préfabriquée

Née il y a un peu plus de dix ans, l’Association des Constructions Industrialisées et Modulaires (ACIM) regroupe 95% des acteurs de la construction modulaire en France. Elle vise à faire la promotion de la fabrication de constructions préfabriquées sur l’ensemble du territoire.

À la recherche de pistes innovantes et de nouveaux débouchés pour les entreprises de construction modulaire, elle s’investit actuellement dans des pistes de développement dans le secteur de l’habitat, notamment dans la branche du logement social.

Les pouvoirs publics semblent d’ailleurs prendre progressivement conscience des possibilités offertes par le logement modulaire, comme cela a récemment été le cas dans d’autres secteurs depuis quelques années : les constructions préfabriquées de crèches, d’écoles, de collèges, de bibliothèques ou de cliniques vétérinaires et autres bâtiments industriels ou tertiaires ont récemment offert des débouchés aux entreprises du modulaire.
Les solutions modulaires et constructions préfabriquées pourraient en effet aider à satisfaire les objectifs politiques en matière de logement, et notamment l’objectif de construction de 500 000 logements par an.

Une construction rapide et économique

La maîtrise de technologies de plus en plus sophistiquées et l’amélioration des processus de fabrication des constructions préfabriquées offrent en effet de nombreux atouts facilement transposables au secteur du logement modulaire, parmi lesquels rapidité de construction et maîtrise des coûts.

Dans ces conditions, il paraît logique de penser que les entreprises œuvrant dans la fabrication de systèmes modulaires puissent s’appuyer sur des relais de croissance innovants dans le secteur du logement.

Même s’il est encore trop tôt pour affirmer que les secteurs de l’habitat individuel et collectif s’affichent comme le nouvel Éden, le marché du modulaire grignote peu à peu celui de l’habitat traditionnel, chiffres à l’appui. En 2004, les entreprises réunies au sein de l’ACIM avaient vendu près de 100 000 modules. Dix ans plus tard, les chiffres atteignent les 240 000 unités. Sans compter les gains réalisés par l’autre versant du secteur, qui concerne la location de constructions préfabriquées.

La construction préfabriquée promise à un bel avenir

L’argument chiffré

Dans un contexte économique un peu morose pour le secteur du bâtiment, les entreprises de construction modulaire continuent pourtant en effet à se développer et à tirer leur épingle du jeu. Les points forts des systèmes de construction préfabriquée sont nombreux. À leur évocation, on comprend mieux les opportunités que pourraient représenter le logement modulaire dans une situation de très faible croissance nécessitant une vigilance accrue quant aux dépenses publiques :

- par rapport à une construction d’habitation de type classique, le coût du modulaire est diminué de 10 à 20%, et les délais de livraison sont deux fois moins longs.

- le bilan acoustique et énergétique des logements modulaires est encore à l’avantage de la construction préfabriquée. Le respect des normes de construction (RT 2012, HQE) est efficient à tous les niveaux.

- les délais de construction d’une solution modulaire sont extrêmement rapides et sans aucune commune mesure avec ceux à l’œuvre dans l’architecture traditionnelle. À titre d’exemple, une entreprise chinoise vient d’ériger un gratte-ciel en l’espace de seulement trois semaines !

- la possibilité d’étendre la superficie du logement sur de grandes surfaces.

Le logement modulaire monte en gamme

La construction modulaire s’affiche comme une alternative crédible au bâtiment traditionnel. Les évolutions technologiques des processus de construction préfabriquée ainsi que la qualité des matériaux utilisés ont permis de formidables avancées ces dernières années, dans l’esthétique comme dans le confort des logements modulaires. Les dernières innovations semblent en mesure de concurrencer le système de production classique.

Les constructeurs sont capables de promouvoir des gammes de modules dont l’assemblage permet de créer des bâtiments implantés de façon temporaire ou permanente. La solution modulaire est aujourd’hui capable de répondre aux besoins de divers secteurs d’activité, dont le logement, terrain sur lequel elle concurrence désormais la construction traditionnelle.

L’image du modulaire et de la construction préfabriquée s’est également sensiblement améliorée. L’esthétique et le design offrent dorénavant des possibilités de personnalisation accrues. Aucun bâtiment modulaire ne ressemble à un autre, ce qui est d’autant plus vrai pour le cas des maisons individuelles. Dans ces conditions, il paraît évident que le logement modulaire est aujourd’hui capable de répondre aux exigences du marché de l’immobilier contemporain.

Les potentialités autorisées par le marché du logement sont bien réelles pour les entreprises du modulaire, même s’il faudra encore probablement du temps et du travail pour convaincre l’ensemble des décideurs et l’opinion publique du bien fondé de cette solution architecturale résolument inscrite dans son temps.