Une mini tour d’architecture préfabriquée pour abriter des logements modulaires à New York



Une mini tour d’architecture préfabriquée est actuellement en construction à New York. Désignée par l’agence nArchitects, elle devrait accueillir dès septembre prochain des logements modulaires. Cette expérience inédite pourrait s’afficher comme une alternative crédible au bâti traditionnel. Et apporter, peut-être, une réponse crédible à la crise de l’habitat.

L’architecture préfabriquée séduit de plus en plus


Tour d'architecture modulaire à New York

Les travaux ont débuté

C’est une tour d’un nouveau genre dont la construction a commencé à New York. Cet édifice est destiné à abriter des logements modulaires. Il sera composé de 55 modules nés de l’architecture préfabriquée et imaginés par l’agence nArchitects. Ses premiers résidents sont appelés à emménager dès septembre 2015.

À l’image de Paris et d’autres métropoles et mégalopoles mondiales, la ville de New York rencontre de nombreuses difficultés en termes de logements. En plus de la pénurie d’habitats disponibles, les loyers élevés gangrènent un secteur de plus en plus problématique.

Économique et rapide, la construction modulaire pourrait dès lors s’affirmer comme une solution de secours de choix. Et plus encore à terme : les fantastiques progrès technologiques qui émancipent le secteur depuis quelques années sont à la hauteur des enjeux contemporains en matière d’habitat, social ou non.

Loin de l’image des containers empilés par centaines sur les cargos naviguant sur les mers et océans du monde, le logement modulaire représente aujourd’hui un espace fonctionnel et design dans lequel il fait bon vivre, à l’image de la maison récemment née de l’imagination de Philippe Starck.

Logement modulaire, qualité et bien-être

Les architectes américains affichent clairement leur objectif de bâtir des logements modulaires, synonymes d’espaces agréables à vivre. En effet, le programme lancé depuis trois ans se concentre sur la qualité et le bien-être des personnes, par le biais de l’optimisation de l’espace, de la lumière et de l’air.

La hauteur sous-plafond des futurs appartements nés d’une architecture préfabriquée à la pointe du progrès atteindra trois mètres et même parfois plus. Le bâtiment offrira une multitude de services, tels une laverie ou un espace de fitness.
Située dans le quartier de Kips Bay, à Manhattan, cette tour qui suscite toutes les passions verra le jour en septembre 2015.

Le logement modulaire, alternative crédible à l’habitat traditionnel

Un concept novateur d’architecture préfabriquée

Le principe de construction de cette architecture 100% préfabriquée consiste à assembler des modules, micro-unités d’une surface comprise entre 23 m² et 34 m², dotées de balcons.

Selon ses promoteurs, l’interprétation inventive et saisissante du concept de micro-unité est au centre du projet qui fait figure de prototype dans le paysage urbain new yorkais.

Cet immeuble constitué de logements modulaires sera le premier de ce type à être érigé à New York.

Les 55 modules ont été fabriqués par la société Capsys, installée à Brooklyn. Ils comprendront une partie fonctionnelle avec cuisine, salle de bains et rangements, ainsi qu’un espace de vie aménagé autour du salon et de la chambre. Dans un premier temps, ils devraient être destinés aux ménages à revenus modestes.

Livraison en septembre 2015

Si l’entreprise lancée par nArchitects a déjà le mérite d’ouvrir une brèche dans le secteur de la construction, les responsables de l’agence d’architecture semblent avoir une idée derrière la tête, celle de voir leur projet de logements modulaires faire des petits et séduire de nouveaux partenaires.

Ce concept novateur d’architecture préfabriquée pourrait en effet servir de modèle à d’autres projets du même type si l’opération venait à être couronnée de succès, c’est-à-dire à la hauteur des attentes suscitées par l’offre de nouveaux logements.

Selon le commissaire du projet Mathew M. Wambua, ces logements modulaires peuvent être adaptés à de nombreux sites de la ville. Ils sont susceptibles de constituer une offre d’habitat supplémentaire pour New York, dont la population croît de manière exponentielle chaque année.

L’architecture préfabriquée semble séduire de plus en plus les mégalopoles. Après les prouesses technologiques récemment réalisées en Chine, le secteur attire progressivement de plus en plus de responsables politiques, qui voient probablement dans le logement modulaire un moyen de répondre concrètement aux objectifs fixés par les différentes politiques en matière d’habitat.