La maison conteneur, une solution de logement modulaire pour les personnes âgées



Dans les Flandres, pouvoirs publics et partenaires privés travaillent à la mise en place d’une solution de logement modulaire à l’attention des personnes âgées. Si l’idée divise, le projet a le mérite d’alerter l’opinion sur le fait qu’il est aujourd’hui tout à fait possible de vivre dans une maison conteneur totalement aménagée et équipée.

Une maison conteneur pour accueillir les seniors en Belgique


Une maison conteneur pour les seniors

Le logement modulaire, solution d’habitat pour les personnes âgées

Afin de faire face à la pénurie de lits disponibles en maison de retraite, le gouvernement flamand planche en ce moment sur une solution de recours visant à accueillir les personnes âgées. Et l’idée d’une maison conteneur complètement aménagée pouvant être installée sur les terrains familiaux fait son chemin.

Les différents partenaires qui travaillent à ce projet de logement modulaire destiné aux populations vieillissantes ont déjà défini ses caractéristiques. Les maisons conteneurs seront équipées de manière personnelle et sur mesure et bénéficieront de tous les équipements nécessaires à un confort maximal. Elles seront disponibles à la location ou à l’achat.

Les autorités flamandes disposent déjà d’un exemple concret et grandeur nature de ce projet puisque ce type d’installation préfabriquée est déjà utilisé depuis quelques semaines.

Une expérience qui séduit déjà

A Montignies-sur-Sambres, dans la banlieue de Charleroi, certaines personnes âgées vivent déjà dans un logement modulaire en attendant la fin des travaux de rénovation de leur maison de repos. Des pavillons préfabriqués ont été installés à l’arrière du bâtiment pour accueillir les résidents.

Les personnes qui testent déjà la vie en maison conteneur semblent satisfaites de l’expérience, plusieurs d’entre elles affirmant même que la vie y est plus agréable que dans leur ancienne habitation. La proximité de la salle de bain et du coin cuisine sont des arguments largement mis en avant par les pensionnaires, preuves de leur satisfaction.

Le son de cloche est le même du côté de la direction de la maison de retraite, qui insiste pour sa part sur le fait que l’aménagement préfabriqué répond tout à fait aux exigences légales en matière de sécurité et de confort de ses occupants.

L’expérience est à ce point concluante que décision vient d’être prise de réutiliser cette solution de logement modulaire performante, dans deux ans, lors de la rénovation d’une autre maison de repos de la région de Charleroi.

Une autre idée du logement modulaire

Un logement indépendant dans le jardin

Le projet défendu par les autorités flamandes s’appuie donc sur une expérience déjà concluante et s’affiche comme une alternative originale aux maisons de repos traditionnelles.

La maison conteneur est destinée à trouver place dans le jardin familial. Face au manque de place ou aux mauvaises conditions d’accueil en maison de repos, l’alternative la plus courante consiste souvent à accueillir chez soi un parent ou un grand-parent vieillissant.

L’idée est donc ici de permettre aux familles d’accueillir une personne âgée chez elles tout en préservant leur intimité et en ne sacrifiant pas d’espaces à vivre dans leur maison. Ce qui est également vrai pour les seniors, qui peuvent également maintenir une certaine autonomie.

La maison conteneur dispose encore d’autres avantages :

- ce logement modulaire est équipé de manière personnelle et sur mesure. Flexible, il peut être placé ou retiré du jardin en un jour ;

- jugée comme une solution provisoire, cette habitation représente une alternative crédible aux maisons de repos et peut servir de logement transitoire dans l’attente d’une éventuelle place dans un établissement spécialisé ;

- la formule du logement modulaire a déjà fait ses preuves et connaît un véritable engouement en Espagne, en Angleterre, ainsi qu’en France et aux Pays-Bas, où ce type d’habitation se répand notamment dans les campus universitaires, dans les crèches, et les écoles.

La maison conteneur, malgré ses avantages, ne fait pas l’unanimité

Dans les Flandres, la maison conteneur a déjà séduit par le fait qu’elle pourrait permettre aux familles d’accueillir les grands-parents en leur offrant un espace de vie indépendant de la maison.

Le logement modulaire pourrait donc apporter une réponse à la problématique actuelle des longues listes d’attente en matière de soins de santé, notamment à l’égard des personnes âgées.

Mais, malgré les avantages qu’il offre, le projet est loin de faire l’unanimité. Cette vision de la retraite des seniors au milieu du jardin familial est en effet loin de convaincre tout le pays, à l’instar du ministre wallon de l’action sociale, Maxime Prévot, qui s’exprime ainsi :

« Si les aînés dépendants sont de la sorte sous la surveillance rapprochée de leurs enfants, ils sont malgré tout relégués au fond du jardin. Est-ce vraiment ce que nous souhaitons pour nos parents et grands-parents ? Sans aucun doute, ce n’est pas le projet politique du ministre flamand mais il faut faire attention aux images véhiculées. C’est essentiel tant pour le projet de vie des personnes âgées que pour leur entourage et aidants proches. »

Le débat sociétal quant à l’épineuse question du logement et de la prise en charge des personnes âgées est loin d’être tranché.

Le projet de construction des maisons conteneurs suit son cours dans la région de Charleroi. Il vise à permettre aux personnes âgées de rester plus longtemps éloignées des maisons de retraite. Plusieurs centaines de milliers d’euros seront prochainement investis afin de poursuivre l’action engagée.