HEAD Génève (Suisse)



Pour la construction d’un tout nouveau bâtiment universitaire, les écoles HEAD (haute école d’art et de design) et HEPIA (haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture) de Genève ont choisi la construction modulaire haut de gamme. Les délais impartis ainsi que les performances énergétiques souhaitées ont orienté ce choix qui s’est révélé être le bon ! Sur plus de 2600 m2, le bâtiment modulaire abrite des salles de classe, de séminaire, des bureaux mais également 2 grands ateliers destinés à la recherche créative.

Construction modulaire et créativité

Sur 4 niveaux, le bâtiment modulaire dispose d’une façade en cassettes d’aluminium imprimées. Selon un procédé aussi spécial que remarquable, les cassettes métalliques thermolaquées ont été désignées par les étudiants de la HEAD. Sur fond blanc, des lignes vertes nuancées et des citations incrustées viennent personnaliser la construction modulaire. Ce « mur végétalisé » a fait l’objet d’un brevet et obtenu la médaille d’or à la foire de Fribourg.

La recherche toujours en ligne de mire

Transformée en une belle toiture végétalisée, la toiture plate du bâtiment modulaire de l’HEPIA est équipée d’une station de mesure qui permettra l’établissement de protocoles relatifs aux changements de température liés à l’utilisation de différentes compositions de toitures (gravillons/ végétalisation).

Bâtiment modulaire et performances énergétiques

Le département des constructions et des technologies de l’information (DCTI) a exigé un standard énergétique à l’épreuve du futur. Ainsi, le bâtiment modulaire respecte la norme minergie (Suisse) et garantit un excellant bilan énergétique. Il dispose d’un chauffage par le sol relié à une installation de chauffage existante ainsi que d’une installation de ventilation avec récupération de chaleur.